Eglises Protestantes Réformées dans la Caraïbe

poignee-de-main
"Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre." Luc 6,27

Est-ce que l'on entendu ces propos de Jésus aujourd'hui, l’amour des ennemis, le refus des représailles, de la haine ? Que de haine dans le rues des villes actuellement même si la colère est justifiée et on a eu l'occasion d'en discuter. Que de haine inacceptable contre les juifs notamment!
Quel engouement pour les armes, objets les plus recherchés (jeu vidéo des jeunes). Quel raidissement si ce n’est violence de la part de bien des dirigeants, de la Russie aux EU, au Brésil, aux Philippines en passant par la Turquie et les pouvoirs forts en Europe auxquels les peuples aspirent ! Ce qui ne laisse pas de nous inquiéter pour les élections europpéennes à venir. C'est le phénomène nouveau des démocratures (entre dictature et démocratie). Le balancier planétaire était plutôt orienté vers la paix à la fin du siècle dernier ; aujourd’hui il balance franchement vers la confrontation et les armes. Alors, à plus forte raison, entendons ce que dit Jésus.

Avouons que l’on a un peu de peine à prendre au sérieux les propos de Jésus « aimer vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent… à qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue ». En même temps on est gêné, c’est une exhortation de Jésus et surtout, plus loin, il ajoute que si nous faisons celà  nous sommes fidèles à Dieu, nous serons « Fils-filles du Très Haut car il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants ». On a beaucoup réfléchi, discuter sur cette demande. Ces paroles sont à l’origine des mouvements de non violence. Je veux laisser la parole à M. Luther King qui en a proposé une sorte de charte.
Voici les 6 points qu’il avait énoncés et auxquels devaient adhérer tous ceux qui voulaient faire partie de son équipe (cf. James M. Washington, The essential Writings and Speeches of Martin Luther King, Harper, San Francisco, 1991, pp.16 à 20) extrait :
  • La non-violence active n’est pas une méthode destinée aux lâches. C’est une véritable résistance. Il ne s’agit donc pas d’une « non résistance passive au mal, mais d’une résistance non-violente active au mal. »
  •  La résistance non-violente ne vise pas à vaincre ou à humilier l’adversaire, mais à gagner son amitié et sa compréhension.
    Celui qui résiste par la non-violence doit être conscient que ces actions de résistance ne sont pas des fins en soi, et qu’elles visent essentiellement à susciter les changements de comportement chez l’adversaire.
  • La lutte doit être dirigée contre les forces du mal plutôt que contre les personnes qui font le mal.  Le problème qu’il faut gérer n’est pas un problème entre noirs et blancs, mais entre la justice et l’injustice, entre les forces de la lumière et les forces des ténèbres.
  • La non-violence active accepte de souffrir sans user de représailles. Elle accepte de recevoir des coups sans rendre la pareille. « Des fleuves de sang pourront couler avant que nous ne gagnions notre liberté », disait Gandhi à ses compatriotes, « mais ce sera notre sang à nous. » . Nos adversaires auront plus de chance d’être touchés par notre souffrance que par quelque raisonnement si subtil soit-il.
  • La résistance non-violente ne cherche pas seulement à éviter de se servir de la violence physique ou extérieure. Elle concerne aussi notre être intérieur. Elle consiste à refuser la haine et à vivre selon des principes fondés sur l’amour. 
  • Et enfin, le principe de non-violence est fondé sur la conviction que l’univers est du côté de la justice. C’est une foi profonde en l’avenir basée sur l’idée selon laquelle Dieu est toujours pour la vérité et pour la justice. Dans sa lutte pour une plus grande justice, le non-violent se sent continuellement accompagné par Dieu.

Aimer ses ennemis, la non violence ? Douce utopie ? Rappelons nous que la folie de Dieu est plus sage que celle des hommes.

O.Déaux

Contacts :
paroisse de Martinique <><> paroisse Guadeloupe <><> paroisse Guyane


sites : Fédération Protestante de France <><> Fondation du protestantisme

<><>
Global Ministries : Eglise de Bethany <><> Site de la paroisse de Guyane

Carnet d'adresses